23 mars 2008

Questions anodines...Réponses intéressantes...

Question: Pourquoi a-t-on parfois les yeux rouges sur les photos?

Réponse:

Ce phénomène physique est très répandu mais ne survient pas systématiquement. Il apparaît lorsqu'on prend quelqu'un en photo de face avec un flash.

                                                

Oeil

En effet, le faisceaux lumineux du flash va pénétrer l'œil par la pupille et éclairer la rétine qui tapisse le fond de l'œil. Or la rétine est composée de nombreux vaisseaux sanguins rouges. Une petite zone de la rétine appelée macula est le lieu de convergence des faisceaux lumineux car elle se trouve dans l'axe de la pupille. La macula est plus foncée que le reste de la rétine et est constituée de cellules appelés cônes (spécialisés dans la vision de diurne et la perception des couleurs).

Ainsi, les yeux apparaissent rouge lorsque le flash est orienté en direction du fond de l'œil où se trouve la macula rouge foncée sur laquelle se reflètent les rayons lumineux.

 


Question: D'où vient le brunissement des pommes de terres pelées?


Réponse:

Le brunissement s'explique d'une part par l'oxydation de la chair au contact du dioxygène de l'air et d'autre part par l'action d'enzymes. Lors de la découpe de la pomme, les parois cellulaires sont déchirées et le tissus végétal est désorganisé favorisant ainsi la dispersion des enzymes et leurs réactions. L'oxygène de l'air entre en contact avec les protéines de la chair (glucides, lipides, acides aminés) et dégrade celle-ci par une réaction d'oxydation.

D'autres facteurs comme la présence de métaux, la chaleur et la lumière favorisent l'oxydation : ils agissent comme catalyseurs, c'est-à-dire qu'ils ne sont pas à l'origine de la réaction mais contribuent à l'accélérer.


Question: Pourquoi y a-t-il des arc-en-ciel à la surface des CDROMs?

Réponse:

Tout comme les gouttes d'eau de pluie en suspension dans l'air, les CD sont capables de décomposer la lumière en ses différentes composantes de couleur.

La lumière blanche produite par le soleil est constituée de l'ensemble de toutes les couleurs dont la somme forme le blanc (on parle de synthèse additive des couleurs). Les photons - petites particules de lumière - transportent chacun une couleur déterminée. Comme ils sont produits dans les mêmes proportions et au même instant, les photons se mélangent pour former la lumière blanche. Un photon peut être considéré comme une particule ou bien comme une onde (on parle de dualité onde-corpuscule). Une onde se caractérise par sa longueur d'onde. Le bleu a une longueur d'onde de 446 nm (446 nanomètre c'est-à-dire 10-9 mètre ou encore 0,000000001 mètre) alors que le rouge possède une longueur d'onde de 750 nm. Ainsi à chaque couleur est associée une longueur d'onde particulière.


                                                                        Spectre de la lumière blanche


es gouttelette d'eau ne sont pas les seules à être capables de décomposer la lumière, les réseaux le peuvent aussi. Un réseau est un support plat et lisse composé de sillons très fins et rapprochés (de l'ordre de la centaine de sillons par millimètre) et équidistants.

Or un CD est une surface plane très lisse et composée 22188 pistes gravée en spirales. En réalité, tout comme sur les disques vinyles de nos grands parents, il s'agit d'une seule piste concentrique mais laissant apparaître 22188 sillons adjacents. La surface gravée d'un CD est d'environ 10 cm, ce qui nous fait environ 200 sillons par mm. Nous avons ainsi un réseau décomposant la lumière.

C'est donc la nature microscopique de la surface des CD qui décompose la lumière blanche en son spectre des couleurs de l'arc-en-ciel.


                                                         
                      

                

 

Posté par zasimasa_c à 15:21 - Permalien [#]